Père Jean-Marc BOT ⋅ Le thème des fins dernières dans l'évangélisation

Forum des 26 & 27 mai 2018 - PARIS

L'intervenant

Père Jean-Marc BOT

Le père Jean-Marc BOT a été ordonné prêtre en 1972.

"Après 11 ans comme curé de la Cathédrale, puis 8 ans chargé d’une paroisse de Saint-Germain-en-Laye, je suis redevenu vicaire, à la Celle-Saint-Cloud pendant 2 ans. J’ai aussi été professeur de séminaire, à trois reprises (en Afrique, à Ars, à Chatou). Pendant 11 ans, j’ai été membre de l’équipe diocésaine du catéchuménat, une belle mission, au cœur de la nouvelle évangélisation. J’ai de nouveau une charge diocésaine : délégué de l’évêque pour la « vie chrétienne adulte », c’est-à-dire les mouvements et associations en tous genres. Depuis le 1er septembre 2017, je suis vicaire à la paroisse Saint-Symphorien (Versailles)."

Auteur d'une trilogie sur les fins dernières : 

  • Osons reparler de l'Enfer, éditions de l'Emmanuel, 2002
  • Le temps du purgatoire, éditions de l'Emmanuel, 2002
  • Vivement le Paradis !, éditions de l'Emmanuel, 2002
Toutes ses interventions

Intervention du P. Jean-Marc Bot et d’Odon Lafontaine.

( 02:20 ) Pour évangéliser un musulman, il faut l’amener à se poser des questions personnelles et le faire sortir des réponses toutes faites. L‘islam est construit sur les fins dernières* et le jugement du monde. C’est un millénarisme politique. Pour l’islam, l’islamisation sauve le monde. Si toute la terre obéissait à la loi de Dieu, le mal disparaitrait de la terre. La recherche historique montre que ce désir de sauver le monde était au programme de la période proto-islamique, comme une forme d’apocalypse. Or, ce n’est pas arrivé et le désordre qui est né alors a établi la religion de l’Islam. A la fin des temps selon les traditions islamiques, les musulmans se regrouperont sous la conduite du Mahdi et partiront à la conquête du monde avec l’aide de Jésus. Il y a aussi un antéchrist qui centralise le mal sur la terre et qui sera tué par Jésus. Il y aura un jugement à la fin du monde et il n’y aura ensuite plus que les bons. Cette conception du jugement, très inspirée du jugement dernier chrétien, n’est pas logique ; il faut demander au musulman ce qu’il pense de l’antéchrist et du jugement dernier puisqu’il croit que chacun nait dans une position bonne ou mauvaise. Nous pouvons leur expliquer alors que le jugement personnel c’est aujourd’hui.

( 14:00 ) : Les fins dernières nous disent que le Christ nous a révélé le chemin pour aller au Paradis et sont une question primordiale pour chacun de nous, à commencer par l’existence de l’Enfer. Le Coran parle de l’enfer et du paradis, d’une façon très manichéenne, et comme une chape de plomb qui pèse sur les hommes.

( 20 :00 ) : il y a trois différences essentielles entre la foi catholique et le Coran sur les fins dernières :

1) pour les chrétiens, nous sommes jugés sur l’amour alors que le Coran, s’il reconnait des actions généreuses, dit que nous sommes jugés sur la connaissance (connaissance du Coran, de la loi …) ;

2) nous sommes jugés par l’Amour, non un Dieu lointain mais un Amour incarné qui s’est fait frère ;

3) la grâce : elle nous rejoint au coeur de notre vie et le péché qui ne se trouve pas de pardon, c’est le refus de la miséricorde.

( 22:30 ) A la fin des temps selon la foi catholique, il n’y aura pas un royaume du bien, mais un combat vertigineux entre le monde du bien et le monde du mal. C’est la parabole du bon grain et de l’ivraie et il ne faut pas se laisser piéger par des prévisions de date.

Questions :

( 25 :00) Lors du jugement dernier, Jésus s’alliera aux musulmans alors que ceux-ci n’en veulent pas ? Le Jésus présenté dans l’escatologie de l’Islam est celui de la théorie judéo – nazaréenne qui pensait que Jésus n’avait pas été crucifié, était monté au ciel, d’où il reviendra. Les musulmans se sont approprié cette image de Jésus et ont bâti une fin dernière avec ce royaume. L’islam confond inévitablement Jésus et l’Antéchrist.

( 29:00 ) On aimerait entendre des condamnations des attentats terroristes par les autorités de l’Islam :
L’islam n’a jamais désavoué les djihadistes au sens où ils ne seraient pas musulmans car ils agissent selon le Livre. Les rares déclarations ont été plutôt faites en réponse à des attentes de l’Occident.

( 32 :00 ) Il n’y a pas d’autorité centrale en Islam donc pas d’excommunication ; les 57 pays de l’OCI comprennent toutes les tendances de l’Islam. Certains musulmans sont très occidentalisés. L’Islam est un phénomène idéologique que l’on doit attaquer à la racine. Beaucoup de musulmans sont très sympathiques, humbles mais ne connaissent pas leur religion. Il s’agit en fait d’une multitude de sectes qui se réfèrent à un livre. L’OCI, où siègent les chefs d’Etat, définissent une politique et une dynamique pour répandre l’Islam, suivie par 1,6 milliard de musulmans.

( 38 :00 ) La conversion collective des Juifs ?
Les Juifs ne savent plus comment se définir eux-mêmes et notamment depuis le sionisme où l’on peut être juif par la race et pas par la religion. Il n’y a pas de magistère chez les Juifs. Certains disent qu’il ne peut y avoir un pardon possible pour la Shoah. D’autres participent au dialogue judéo- chrétien et pour eux le pardon est possible.

( 44 :00 ) Qui est l’Antéchrist pour les musulmans et pourquoi dit-on que le jugement est déjà fait ?

L’slam divise le monde en deux camps irréductibles : les musulmans et les mécréants et à la fin du monde les mécréants seront détruits. L’Antéchrist islamique est une figure brouillonne de l’Antéchrist de l’Apocalypse mais on ne sait trop qui il est. On peut donc faire basculer une personne musulmane de la vision d’un jugement final arbitraire par Dieu et venu d’en haut vers celle d’un jugement personnel ; si la personne suit l’Antichérist parce qu’elle fait le mal, elle ne vient pas à la lumière comme le dit le Christ à Nicodème et elle sera condamnée car elle a refusé la lumière qui lui était proposée. Le jugement est donc immanent au choix qui lui est proposé individuellement.

* "Les fins dernières" : à savoir la question de notre destination après la mort et la fin des temps.

Événements à venir

10 juillet 2021

Le samedi 10 juillet 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

7 août 2021

Le samedi 7 août 2021 de 9h00 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

4 septembre 2021

Le samedi 4 septembre 2021 de 8h30 à 20h30

Forum à PARIS

Église Saint Roch
296 rue Saint Honoré
75001 PARIS

Je m'inscris

25 septembre 2021

Le samedi 25 septembre 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

Nous aider

L'organisation est entièrement bénévole et nous ne bénéficions d'aucune subvention pour couvrir les coûts d'organisation.

Vous pouvez nous aider en faisant un don !

Chacun de vos dons compte (même de petit montant), et vous donne droit chaque trimestre à une réduction d'impôts de 66%.

Je fais un don