Benoît LAPLAIZE ⋅ L’accueil, l’accompagnement et l’intégration communautaire des nouveaux convertis – regard sur l’église catholique en France

Benoît LAPLAIZE, Père Yves GUERPILLON, Père Ramzi SAADE (Communauté de l’Emmanuel), Mehdi-Emmanuel DJAADI (“Coming out”)

Forum en direct - 6 février 2021

L'intervenant

Benoît LAPLAIZE

Benoît Laplaize a débuté sa carrière à l’international dans le monde de la santé, a beaucoup bourlingué dans les pays arabes. La Turquie, le Liban, le Qatar... autant de pays où il a fait de très belles rencontres humaines et spirituelles. Les musulmans étaient tout simplement ses interlocuteurs quotidiens. Ses clients. Au départ, il ne connaissait pas grand-chose du Coran ni de la vie de Mahomet... Il s’est formé au fil de ses nombreux voyages et par de nombreuses lectures : non pas en universitaire, mais en praticien.

Il a reçu en 2016 une lettre de mission de la Communauté de l'Emmanuel pour rédiger un parcours pédagogique (La lumière du Christ) destiné à apprendre aux catholiques comment rencontrer – et témoigner – auprès de leurs compatriotes musulmans.

Il est l'auteur avec le père Henry Fautrad de « Musulmans. Comprendre, rencontrer, aimer » (Éd. Emmanuel)

Toutes ses interventions

Introduction

L’accueil dans l’Église des personnes de tradition musulmane converties à 3 stades de leur cheminement : Lorsqu’elles se posent des questions sur le Christ, Lorsqu’elles désirent le baptême, Une fois dans l’Église.

1m48s 1) Questionnement sur le Christ et Premiers contacts avec les chrétiens

2m05s Le parcours de Mehdi Emmanuel en 2 temps suite à de profonds questionnements :

  • Premier contact avec des protestants évangéliques : qualité et pertinence de l’accueil.
  • 2e temps, après quelques années et baptême chez les protestants, entrée dans l’Église catholique. « Limite, ils freinaient mes ardeurs. Ils voudraient qu’on reste musulmans. »

4m37s BL/PRS : État des lieux et 2 ou 3 pistes pour aider les catholiques à mieux accueillir ce questionnement. Principal problème : Pour beaucoup de catholiques, toutes les religions se valent. Ça fait des dégâts.  

« J’ai fait un rêve. Jésus m’appelle. Je vais dans une église voir un prêtre (pas facile). Je le vois enfin. Il me dit qu’il n’y a pas besoin d’être chrétien, qu’il faut approfondir le Coran. Ça a retardé mon baptême de 5 ans. »

6m30s Il faut sortir de cet état d’esprit destructeur. Aimer l’autre, ce n’est pas être pareil.

Aimer l’autre, c’est reconnaître, dans l’Amour, qu’on est différents. L’enjeu des chrétiens est là.

7m00s Quelques autres problèmes, car « En fait, la communication ne se fait pas. »

  • Les lieux d’accueil de nos paroisses ne sont pas adaptés.
  • Manque de bénévoles pour l’accueil en paroisse. Les personnes à la retraite ont un peu plus de temps.
  • Manque de connaissance de l’Islam par les accueillants.
  • Accueil froid par rapport à la culture orientale : les prêtres occidentaux offrent d’abord un formulaire.

8m20s Accueillir quelqu’un, c’est prendre le temps avec lui pour le connaître.  

Malheureusement, les prêtres n’ont pas le temps de faire ça.

8m50s On a fait un vade-mecum pour mieux accueillir. Demandez-le nous, on peut vous l’envoyer.

8m58s 2 choses importantes face à un musulman qui se pose des questions sur le christianisme :

  • Ne pas le renvoyer à sa paroisse. En fait, il ne veut surtout pas être vu à sa paroisse.
  • Ne pas l’enfermer dans l’Islam/discuter de l’Islam: il vient chercher une parole sur le christianisme.
    Lui parler de Jésus et faire en sorte qu’il parte avec quelque chose : un évangile…

9m52s MED : Questions primordiales à se poser, tant prêtres que laïcs, avant l’accueil d’un musulman : 

« Qui est Mohamed (prophète de l’Islam) pour moi ? Et qui est Jésus ? Est-ce que je vis du Christ ? »

Les laïcs ont un vrai devoir de créer une relation avec cette personne. Il ne faut pas juste se décharger en disant : « Va à tel endroit ou va voir tel prêtre. » Non ! Le Bon Dieu a mis cette personne sur votre chemin, car il a besoin de vous pour tendre le livre des Évangiles.

11m04s BL : Un accueil un peu adapté requiert d’avoir des personnes formées et prenant le temps de répondre aux questions. Il faut que les laïcs s’impliquent, avec l’aide de la prière, parce que les prêtres n’ont pas le temps. Et là, c’est XXL. C’est un vrai bonheur quand le Christ visite le cœur d’un musulman.

12m19s PRS : L’accueil, ce n’est pas de dire que tout se vaut, ni de chercher à convertir et de rentrer dans un débat. L’accueil, c’est de vraiment chercher connaître la personne, de l’aimer et d’accepter de partir de là où elle est. Si nous, nous vivons du Christ, la personne va le voir et elle va faire son chemin.

12m49s BL : Nous, on apporte des briques, c'est-à-dire notre disponibilité, des lectures par exemple. Après l’Esprit Saint se débrouille avec son intelligence.

13m31s 2) Demande du baptême - Catéchuménat : points d’amélioration

13m48s MED : On quitte la communauté musulmane, la Oumma, mais on ne rentre pas dans un club.

La communauté chrétienne n’a pas un verni communautaire très fort, on peut garder notre identité.

14m30s Il y a des choses à adapter pour le parcours de catéchuménat. J’avais besoin de plus. Très sommaire par rapport à ma soif et à mes attentes. 15m00s Besoin d’entendre parler des fins dernières, des différents courants de l’Église catholique. « Tradi » ? Charismatique ? Besoin d’être plus formé sur l’histoire de l’Église contemporaine et depuis ses origines. 15m40s Besoin d’aller vraiment dans des sujets très profonds, notamment sur la sacralité, la liturgie… 15m59s Besoin de repères sur ces questions, car il y a une grande diversité de pratique chez les chrétiens 16m32s Besoin de se sentir entouré de la communauté paroissiale durant le catéchuménat, lors des étapes : entrée, scrutins... A la fin de la messe, tous les autres sont avec leur famille, mais toi, tu es seul. C’est une erreur.

18m11s PRS : La formation spécifique pour les musulmans est importante, car ce sont les mêmes mots, mais avec des réalités différentes derrière. Donc, le converti comprend tout le contraire de l’enseignement.

18m37s La conversion n’est pas une démarche simple et facile, d’ordre spirituel seulement, mais aussi social :

19m00s « Si mes frères le savent, je suis morte. » Choisir le Christ, c’est souvent abandonner famille et amis.

En fait, dans le christianisme, si tout est facile, c’est qu’il y a un vrai problème puisque le Christ nous a dit que l’on va le suivre vers la croix.

19m45s Agir : Si le converti est dans la rue. On ne peut pas lui dire : « on va prier pour toi. » Surtout quand des paroisses accueillent des réfugiés en tchador venant d’Irak par exemple qu’on accueille et chouchoute.

20m33s Il faut parfois aussi lui trouver un travail parce qu’il y a peut être la pression de son chef.

Il faut créer des réseaux d’entraide parce que chaque personne ne peut pas porter tout cela seule.

Et le diocèse n’a pas de réseaux pour tout cela. C’est une question où les laïcs sont mieux placés

21m15s Rester discret sur la conversion au Christ au début, malgré le feu dans le cœur. Ce n’est pas la peine de s’exposer aux pressions pour faire son catéchuménat.

21m45s Trouver le bon accompagnateur qui réponde simplement aux questions, pas à pas, en approfondissant le Christianisme sans intellectualiser les choses, en s’adaptant à chaque personne.

21m07s Avertir que le catéchuménat c’est 2 à 3 ans. Le but ce n’est pas le baptême, mais la relation avec Dieu tout au long de la vie (combat spirituel).

24m35s Comment l’Église de France peut-elle s’adapter à des convertis vivant dans des pays musulmans qui sont prêt à être baptisés, mais pour lesquels ce n’est pas possible sur place ? Discerner et adapter au cas par cas, car il y a des personnes ‘brûlantes’ qui ont reçu beaucoup de grâces.

25m30s MED : Beaucoup de baptêmes chez les protestants, même si pas toutes les connaissances sauf la certitude de vouloir être chrétien.

26m13s PYG (Lyon) Dans ces parcours de convertis, il y a 4 types de besoin :

  • Temps pour entrer dans une conversion, y compris après le baptême pour s’insérer dans la paroisse, soigner les ‘blessures’…
  • 28m28s Fraternité, i.e une communauté catholique qui accueille, car ces personnes sont exclues de leur communauté d’origine, de leur famille (mort sociale). Favoriser les rencontres. Ne pas les laisser seules.
  • 29m41s Prière d’accompagnement, parfois prière de délivrance. Puissance de la prière mariale.
  • 30m47s Formation adaptée des accompagnants : comprendre culture musulmane, mœurs des pays d’origine (bon impact parcours lumière du Christ qui permet posture équilibrée)

32m55s 3) Intégration dans l’Église : points d’amélioration

33m12s MED : Ca ne va pas fort. Les grâces sont moins sensibles, une certaine acédie, accompagnée des difficultés d’intégration dans la communauté paroissiale. Solitude du nouveau chrétien.

34m10s Besoin de mini-communauté de convertis pour avoir de la joie, surtout dans la durée

34m26s On veut nous cacher, c’est assez dur. On dérange à la fois le dialogue interreligieux et les pratiquants. Le feu du converti est souvent éteint par les laïcs eux-mêmes : joie d’être chrétien, mission…

35m36s 2 livres pour aller plus loin :

  • Jean François Chemin, Ils ont choisi le Christ : Ces convertis de l’Islam dont on ne parle pas, Artège
  • Michel Younes, Les approches chrétiennes de l’Islam - Tensions, déplacements, enjeux, Cerf

36m36s PRS : Important d’accueillir la personne et de partir de là où elle est. Trouver la bonne communauté.

Après baptême, il faut cesser de considérer les convertis baptisés comme des musulmans.

Exemple d’un néophyte baptisé catholique devenu protestant à cause d’un accueil défectueux

Pour accueil : Mission Ismérie Contact par e-mail

40m47s BL : Nous, les chrétiens, nous laissons nous toucher par l’Esprit-Saint pour accueillir des personnes différentes ?

41m36s PRS : Bénédiction

Événements à venir

25 septembre 2021

Le samedi 25 septembre 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

16 octobre 2021

Le samedi 16 octobre 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

23 octobre 2021

Le samedi 23 octobre 2021 de 9h30 à 17h30

Forum à Nantes

Couvent Notre Dame des Lumières

Allée Titus Brandsma

44 200 Nantes

Je m'inscris

6 novembre 2021

Le samedi 6 novembre 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

Nous aider

L'organisation est entièrement bénévole et nous ne bénéficions d'aucune subvention pour couvrir les coûts d'organisation.

Vous pouvez nous aider en faisant un don !

Chacun de vos dons compte (même de petit montant), et vous donne droit chaque trimestre à une réduction d'impôts de 66%.

Je fais un don