Odon LAFONTAINE ⋅ Qu'est ce ce que le Coran ?

2ème Forum en ligne - 9 janvier 2021

L'intervenant

Odon LAFONTAINE

Olaf (Odon Lafontaine) est blogueur, consultant et journaliste. Il n’est pas universitaire ni chercheur, mais vulgarisateur, s’appuyant sur les travaux de vrais chercheurs, au premier chef desquels le Père Edouard-Marie Gallez, avec qui il a travaillé pendant 2 ans pour la rédaction du Grand Secret de l’Islam.

Toutes ses interventions

C’est au travers de la tradition islamique et de son point de vue sur le Coran que celui-ci a été
reçu en Occident et par les non-musulmans jusqu’à récemment. Or ce cadre conceptuel se
révèle contradictoire et ne permet pas de comprendre le Coran en ce qu’il dit réellement. O.
Lafontaine propose de resituer le Coran dans la perspective historique et culturelle qui a vu
naître l’Islam pour découvrir« Une des plus grandes supercheries historiques dont les annales
aient gardés le souvenir »

( 00:00 ) Présentation et remerciements
Bibliographie : cf Le grand secret de l’Islam, O. Lafontaine, téléchargeable sur Internet.

( 03:02 ) Que dit l’Islam du Coran ?
La tradition islamique donne un contexte général de compréhension du Coran : prédication de
Mahomet entre 610 et 632, à des arabes païens, en Arabie. Dés lors différentes recensions du
texte sont établies et font aujourd’hui crédit pour les Musulmans.

( 05:50 ) Les contradictions de cette approche
• Des difficultés formelles : narrations coupées, changement de narrateurs, contradictions
formelles, invraisemblances historiques ou logiques...
• Pour pallier ce problème, les Musulmans ont recours à la tradition, aux haddits,
biographies de Mahomet, traités historiques sur le Coran , exégèses...
• Et s’y ajoute la fermeture des portes de l’interprétation ( l’ijtihad ) pour prévenir la remise
en cause du Coran par son interprétation.
Cf Coran et tradition, comment fut composer la vie de Mahomet, P. Lammens, 1910, La
revue des recherche de sciences religieuses : la tradition islamique a développé une
invention pour donner un sens à un texte qu’elle ne comprenait pas, cercle vicieux d’un
texte dépendant d’une tradition, laquelle ne dépend que de ce texte.
→ Donc du seul point de vue musulman, le sens islamique du Coran pose problème, et
notamment en terme de logique, de vraisemblance et d’origine du texte.

( 18:10 ) Les critiques du Coran hors du cadre mental islamique
• Sur l’histoire du texte : « Un mille feuilles rédactionnel » où les mots changent de sens
en fonction de leur situation dans le Coran.
Cf Le Coran des historiens, Guillaume Dye ( dir. ), 2019, Éditions du Cerf
• Sur la logique du texte : Exemple : le personnage de Marie, sœur d’Aaron ou mère de
Jésus ? Incohérence chronologique symptomatique d’une puissante influence juive et
judéo-chrétienne.
Cf Le Messie et son prophète, P. Gallez, 2005, Éditions de Paris.
• Sur la langue du Coran : la langue n’est pas encore fixée, les sens évoluent donc dans
le texte. Et des soubassements intellectuels araméens imprègnent le texte par
translittérations sans avoir été traduits.
Cf Études d’Alphonse Mingana et Christophe Luxenberg.
• Sur la philologie : assemblage d’emprunts à une littérature ( notamment juive )
antérieure, donc le texte s’est construit sur un temps long, jusqu’au IXème siècle, ce qui
pose problème pour une religion entièrement fondée sur le Coran comme révélation
divine.

( 29:21 ) Une approche globale et dégagée du cadre conceptuel islamique :
La composition du Coran prend place dans un contexte général d’apocalypse dans le Moyen
Orient, d’une attente messianique, pour les Juifs comme les Chrétiens. Au même moment, des
chefs arabes émergent et fondent des royaumes, un khalifat... Ce sont eux qui vont
progressivement constituer l’Islam comme « système de justification divine de leur pouvoir et
d’administration de leur empire ».
→ Dés lors on peut établir une critique globale qui lit le texte littéralement, pour ce qu’il dit.
Cette nouvelle religion politique force des textes pré-islamiques ou proto-islamiques pour leur
donner un sens islamique par des changements de sens des mots, « Supercherie d’un texte
politique changé en révélation divine ». Le Coran n’est pas la source mais le produit de la
tradition islamique, ce qui explique qu’il ait été entouré d’un tabou qui le sacralise et interdit de
l’approfondir.

Événements à venir

10 juillet 2021

Le samedi 10 juillet 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

7 août 2021

Le samedi 7 août 2021 de 9h00 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

4 septembre 2021

Le samedi 4 septembre 2021 de 8h30 à 20h30

Forum à PARIS

Église Saint Roch
296 rue Saint Honoré
75001 PARIS

Je m'inscris

25 septembre 2021

Le samedi 25 septembre 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

Nous aider

L'organisation est entièrement bénévole et nous ne bénéficions d'aucune subvention pour couvrir les coûts d'organisation.

Vous pouvez nous aider en faisant un don !

Chacun de vos dons compte (même de petit montant), et vous donne droit chaque trimestre à une réduction d'impôts de 66%.

Je fais un don