Guy STREMSDOERFER ⋅ Quelques éléments sur la réalité de l’islam en France

Marc FROMAGER (Mission Ismérie), Samuel PRUVOT (Famille Chrétienne), Guy STREMSDOERFER (Communauté de l'Épiphanie et de la Croix)

Forum en direct - 6 février 2021

L'intervenant

Guy STREMSDOERFER

Guy STREMSDOERFER est marié, père de 4 enfants et grand père de 5 petits enfants. Avec son épouse, ils est fondateur de la communauté de l’Epiphanie et de la Croix. Après avoir vécu une conversion spirituelle dans le début du Renouveau Charismatique en 1972, ils sont partis pour un service en coopération dans les années 1977-1979 en Algérie, pays inconnu pour eux. Ils furent interpellés par des musulmans désireux de devenir chrétiens. Accueilli par Mg Tessier évêque d’Oran,  une communauté vit le jour. Mg Claverie les accompagna durant un an avant leur expulsion en 1982. La communauté est une association de fidèle dépendant du diocèse de Lyon.
Auteur de plusieurs articles, conférences et communications, notamment :

« Islam et Eglise », Edition de Paris 2015 1ère édition, 2017 2ème édition


Guy Stremsdoerfer, est par ailleurs docteur-ingénieur en chimie analytique, professeur émérite de chimie et d'électrochimie à l’École Centrale de Lyon.  Il fut entre autres, responsable de l’enseignement de la chimie et coresponsable en troisième année de l’option énergie. Il développe une thématique de recherche et de développement « traitement de surface » et en particulier dans le domaine des revêtements par « voie humide ». Responsable d’environ 200 programmes de recherche sur contrat ou d’expertise, il fut agréé expert scientifique par la Direction générale pour la recherche et l’innovation. Inventeur et détenteur de plusieurs brevets, il a créé plusieurs start-up technologiques: JetMetal-Consulting (1998), JetMetal-Technologies (JMT, 2007) et accompagne des start up en émergence.

 

Toutes ses interventions

Quelle est la réalité de la présence musulmane en France aujourd’hui ? Qui sont les Musulmans ? Il faut pouvoir répondre à ces questions pour connaître ce terrain d’évangélisation, et la question brûlante de l’Islam. En effet cette réalité nous touche désormais tous au quotidien et il est de la responsabilité des Chrétiens de se former pour entrer dans la mission de l’annonce de l’Évangile.

( 00:00 ) Présentation par M. Fromager.

( 02:12 )Présentation de la question par S. Pruvot : qui sont les musulmans en France ? Les 5 millions de musulmans vivant en France aujourd’hui ne sont pas un bloc monolithe, ils diffèrent par leurs origines, générations, us et coutumes.

( 06:36 ) Comment se représenter la population musulmane française actuelle ? ( G Stremsdoerfer )

- « Comprendre l’autre c’est déjà l’aimer, et pour mettre en place une pastorale de mission, il faut comprendre qui sont ces groupes musulmans ».

  • Comment en est-on arriver de 0,2 à 8 % de musulmans ? Par des vagues d’immigration des pays maghrébins, puis subsahariens, de populations jeunes pour l’essentiel.
  • Quelle répartition ? Dans les centres et les proches banlieues ; 4 % ont un niveau de cadre, pour 30 % sans formation ou au chômage.
  • Quels courants, quelles sensibilités : pas d’homogénéité : 9 fédérations, 1800 imams, 2600 lieux de prières ( Islam consulaire, Frères musulmans, Tabliq, salafistes… )

- Il y a schématiquement trois profils :

  • Les musulmans sécularisés ( 46 % ), sans revendications particulières ;
  • Les musulmans identitaires ( 25 % ), opposés au voile, à la polygamie, ils acceptent la république ;
  • Les musulmans sécessionnistes ( 28 % ), qui concernent plus les jeunes, revendiquant le port du voile, la polygamie, la supériorité de la charia sur les lois du pays, contestant la laïcité.

- A quoi croient-ils ? Il faut distinguer la pratique culturelle de la pratique cultuelle. En France, la pratique culturelle est majoritaire.

( 26:43 ) En fonction de ces trois profils, comment les catholiques qui veulent rencontrer les musulmans doivent ils s’y prendre ? ( M. Fromager )

On retrouve en France le phénomène qu’on observe sur la scène mondiale : triptyque des musulmans radicalisés, sécularisés et ceux qui cherchent autre chose…

  • Les radicalisés se définissent par opposition à la société mondialisée, ils ont une curiosité pour Dieu, mais l’élément religieux est souvent secondaire par rapport à celui culturel.
  • Les sécularisés, majoritaires, marquent une distance à l’égard de la pratique religieuse, parfois jusqu’à la remise en cause de la religion. Internet joue un grand rôle dans ce phénomène

( cf exemple iranien )

  • Enfin, une partie ne supporte plus l’Islam, mais reste attachée à la question religieuse. C’est eux que le christianisme peut toucher, par Internet, par les songes...

( 34:27 ) Quelle stratégie faut il adopter pour la mission, que faut-il faire ? ( G. Stremsdoerfer )

  • Relations inter-personnelles : évangéliser son oecos, « ça ne sert à rien d’aller là ou Dieu ne nous a pas plantés » ( cf Saint François de Salle ).
  • Aspect global de la question : nécessité aujourd’hui d’avoir une vraie réflexion en Église sur le dialogue islamo-chrétien.
  • Investissement du domaine d’Internet pour répondre à l’attente des musulmans internautes ( 70% ), en particulier des jeunes.

Événements à venir

25 septembre 2021

Le samedi 25 septembre 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

16 octobre 2021

Le samedi 16 octobre 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

23 octobre 2021

Le samedi 23 octobre 2021 de 9h30 à 17h30

Forum à Nantes

Couvent Notre Dame des Lumières

Allée Titus Brandsma

44 200 Nantes

Je m'inscris

6 novembre 2021

Le samedi 6 novembre 2021 de 9h30 à 16h30

Forum en ligne  

Interactif et à distance
Suivez et participez de chez vous
ou de partout ailleurs dans le monde.

Je m'inscris

Nous aider

L'organisation est entièrement bénévole et nous ne bénéficions d'aucune subvention pour couvrir les coûts d'organisation.

Vous pouvez nous aider en faisant un don !

Chacun de vos dons compte (même de petit montant), et vous donne droit chaque trimestre à une réduction d'impôts de 66%.

Je fais un don